Rio Huixtla

Au cours du mois de juillet, nous avons réalisé avec l'aide d'une association mexicaine de promotion de l’agroécologie (Red Maya CASFA), une pré-étude de projet portant sur l’installation de plusieurs pépinières communautaires dans la région du Chiapas. Les sites susceptibles d’accueillir notre initiative ont été appréhendés à travers des entretiens semi-directifs réalisés auprès de vingt-cinq cultivateurs des communes de Tapachula, Mazatan, Huehuetan, Comaltitlan et Acapetahua. Quand les conditions le permettaient, des séquences vidéos ont été enregistrées avec les personnes interrogées (environ 6h30 d’enregistrement). Plus de 600 photos ont également été réalisées, une vingtaine d’entre elles sera proposée au public.

Une famille de cultivateurs

Une famille de cultivateurs

Récolte d'une cabosse

Récolte d'une cabosse

Réunion de préparation au projet

Réunion de préparation au projet

Suite au travail de terrain, une réunion s’est tenue au siège social de Red Maya (en français : "le réseau maya") à Tapachula, avec Jorge Aguilar, Président de l’association, et Jose Caballero, Agroécologue. L’ordre du jour était d’arrêter un choix de sites et de préparer la phase d’étude du projet (août à novembre) :

  • Après discussion, nous avons retenu les sites de : El Campamento en la commune de Comaltitlan (38 producteurs) et Plan Ayala en Huehuetan (42). Pour Chacun des sites, un responsable a été désigné dans le groupement des cultivateurs concerné. Compte tenu de leur expérience réussie dans la gestion d’une pépinière et de leur motivation, Mario Perez Roblero et Jaime Hernandez Trinidad ont été préférés aux autres candidats. Un troisième site est pressenti, il s’agit de : El Campon en la commune d'Acapetahua. L’intérêt du site réside dans la valeur écologique de l’espace auquel il est associé, la Mangrove de El Paiztalon (une Réserve de Biosphère), et dans l’existence d’un passé cacaoyer sur les hautes terres. Le projet d’installation d’une pépinière sera soumis à l’appréciation du gestionnaire du site naturel.
  • La réunion nous a également permis de finaliser notre questionnaire d’enquête. Le document définitif combine nombre de questionnements déjà formulés lors des phases d’étude des projets précédents (Rio Ruidoso, Wad Zokch) avec une fiche de contrôle (interne à Red maya) sur les cultures tropicales en agriculture biologique (AB). Nous avons retenu cinq thèmes : les arbres et arbustes champêtres, les pratiques agricoles autour du cacao, la biodiversité, l’avenir de la filières cacao AB, et les politiques publiques en faveur des petits producteurs. Nos questions s’adressent en priorité aux cultivateurs de El Campamento et Plan Ayala, mais elles pourront être étendues aux autres terrains étudiés dans la perspective d’une nouvelle sélection de sites courant 2011. Notre objectif dans un premier temps est de dégager un échantillon de 60 a 80 enquêtés pour la mi-octobre.

La pré-étude de projet a été complétée par des recherches bibliographiques, par l’achat de cartes topographiques et l’exploitation d’orthophotoplans à l’INEGI (Mexico), et par la visite de musées d’anthropologie (Mexico, Tapachula) et d’un site archéologique (Izapa).

Quelques-unes des photos de cet été : http://proyectorioruidoso.blogs.letelegramme.com/album/etude-2010-mexique/
 

Fichier attachéTaille
Folleto 80 Vivero Cacao Fino de Aroma Julio 2012-1.pdf1.86 Mo

Recevez la newsletter

Pour rester informé de toute l’actualité de l’association, inscrivez-vous à notre newsletter.

Plants d'arbres parrainés

Parrainez des cacaoyers »


Téléchargez la plaquette

de présentation de l’association au format PDF :

téléchargez la plaquette »


Impliquez-vous !

Impliquez vous ! 101 actions solidaires et écolos pour un monde meilleur

Les actions d'Un arbre pour demain recensées dans l'annuaire  "Impliquez vous ! 101 actions solidaires et écolos pour un monde meilleur " - Christophe Chenebault, éd. Eyrolles, sept. 2011.


Etudes et rapports de stage

Potentiel des systèmes agroforestiers pour la culture du cacao dans le sud du Vietnam: analyse écologique, économique et sociale.

téléchargez le rapport