Un Arbre pour demain soutient l'agriculture dans le monde (Ouest France)

Le bureau de l'association a été renouvelé pour deux ans. De gauche à droite : Yolaine Le Rouzic-Picot (secrétaire), Samuel Perichon (président), Vincent Corre (trésorier).

Le bureau de l'association a été renouvelé pour deux ans. De gauche à droite : Yolaine Le Rouzic-Picot (secrétaire), Samuel Perichon (président), Vincent Corre (trésorier).

Fondée en 2006 par le Plérinais Samuel Perichon, l'association Un arbre pour demain soutient les agricultures familiales des pays du Sud, en intégrant ses plantations d'arbres dans une démarche participative. De passage mardi à Plérin, où il présidait l'assemblée générale, Samuel Perichon a fait le point sur les grands projets en cours.

En Équateur, au Mexique, au Vietnam

L'initiation à l'apiculture et l'achat d'articles apicoles à Rio Ruidoso, en Équateur, ont permis à des familles volontaires de capturer des essaims sauvages, de les installer dans des ruches construites par leurs soins et de récolter un peu de miel. « J'éprouve une réelle satisfaction à constater que beaucoup de familles ont réussi à surmonter leur peur des abeilles, jusqu'à pratiquer aujourd'hui l'apiculture en toute sécurité. »

Au Mexique, l'association a financé la construction d'une pépinière communautaire d'une capacité de 10 000 plants, à Plan de Ayala (Chiapas). « Les résultats, à l'issue de la première production de 7 800 plants, sont mitigés en raison de la démobilisation de certains agriculteurs suite aux retards accumulés par notre partenaire local, lors de la construction de l'infrastructure. »

Au Vietnam, l'année 2012 a été consacrée à la préparation du projet de plantation de cacaoyers. « Désormais, les familles de Phù An attendent leurs 10 000 plants. Ils seront livrés en juin : 5 000 financés par l'association, 5 000 par Vietcacao. »

Des donateurs plus nombreux

En France, des actions de sensibilisation ont été réalisées, principalement en Corse, où enseigne Samuel Perichon. « Mais la Bretagne ne sera pas oubliée. Une exposition photographique et des animations pédagogiques sur le thème de la flore tropicale seront proposées au printemps 2014 dans une ou plusieurs communes du Morbihan », précise la secrétaire Yolaine Le Rouzic-Picot.

Quant à la situation financière de l'association, elle est excellente. « Nous la devons à la fidélité de nos adhérents, à la générosité de nos donateurs - plus nombreux en 2012 - et à la mobilisation de nos bénévoles, explique le trésorier Vincent Corre. Les dépenses de l'association en 2012 ont été uniquement consacrées à l'achat de matériel destiné aux projets internationaux. »

Article

Article

 
AttachmentSize
Article0 bytes
Share |

Seedlings sponsored


Download the brochure

of the association in PDF format:

download the brochure »